Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Quand on arrive en VILLE, en Francois VILLE
  • Quand on arrive en VILLE, en Francois VILLE
  • : Les Musiques éclectiques, les Jeux de Mots pour être beaux, les fabluleux Poèmes, les jolies Photos et les Nouvelles pas belles de Francois Ville
  • Contact

Archives

19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 08:05

Salut !

 

Voici mes 7 travaux de la semaine :

 

1) Une vidéo de live : Ravie au Lit, la 10ème chanson de mon concert au Festiv'Art au Cellier le 31 mai 2014 au profit des enfants du Sénégal.
Super ambiance !
Un grand merci à l'Association Christalle et Maimouna Pageau pour m'avoir invité, à Sylvain et Delphine pour la vidéo, au groupe Lula pour le son et la bonne musique, Bearded Babies pour les excellentes reprises, à tous les exposants et bien-sûr aux amis et au public venu nombreux faire la fête !

http://youtu.be/HUqPSNN8jnU



Ravie au Lit

Ravie au lit tu es à quatre pattes
A pratiquer l'art cochon en experte
Jolie acrobate tu cours à ta perte
En ma compagnie si peu délicate

Parfois je bande à part solitaire
Mais avec toi nue sous la couverture
Je suis dans la chaleureuse ouverture
Tel bébé dans le ventre de sa mère

Ravie au Lit

J'arpente en fin connaisseur tes charpentes
Charmant oiseau de bonheur au corps beau
Sur mon nid d'amour où glisse ta peau
Tes lèvres forment une moue impatiente

Afin d'élever nos ébats au top
Laisse tout débat et consensuel
Aux cons qui prétendument sensuels
Feraient en nous voyant une syncope

Ravie au Lit

Ah si le Saint-Siège pouvait nous voir
Il en tomberait choqué par le vice
D'ailleurs je tabouret qu'entre tes cuisses
Je suis au Paradis blasphématoire

Ravie au Lit

Trop au lit à en perdre la raison
Nous polissons nos fantasmes fiévreux
Par d'impolis sons et jeux licencieux
Des actes stupéfiants et polissons

O que c'est bon d'être en toi détends-toi
Et laisse-moi aller au fonds des choses
Laisse-moi râler que tu es virtuose
Dans l'art de m'aimer à l'œil et au doigt

Ravie au Lit

King size t'honore tu griffes et mords
Dans l'effort ultime je fais minet
Mon corps efféminé n'a pas d'effet miné
C'est l'explosion et la petite-mort

Ravie au Lit

Ah si le Saint-Siège pouvait nous voir
Il en tomberait choqué par le vice
D'ailleurs je tabouret qu'entre tes cuisses
Je suis au Paradis blasphématoire

Ravie au Lit

2) Une photo : La guitare et l'enfant en Monochrome

enfant,rose,monochrome,francois ville,M,soldat rose,Mathieu Schedid

3) Un jeu de mots : Comme moi penses-tu que L'HOMME est l'ARBRE qui GÂCHE la FORÊT ?

arbre,forêt,gâchi,francois ville, jeu de mots,homme, l'arbre qui cache la forêt

4) Un poème :

Anarchitecture

A errer dans la zone commerciale
Un gros caddy en guise de prothèse
Un vrai sentiment de néant glacial
Aiguise ses canines et prend ses aises

Aucun animal ni arbre ni fleur
Ah mais quelle horreur ce lieu pue la mort
Béton bitume et tôle sans valeur
Attentent à la vie sans plus de remord

Odeur huileuse ozone de non-droit
Il n'est point de comparable atmosphère
Un air graisseux empuanti l'endroit
Comme un pet moisi au fond de l'enfer

Immenses masses imposées à la vue
La laideur est reine en périphérie
La grande surface est une verrue
Une humaine erreur en grande série

Boutiques impersonnelles hangars à fric
Chaque chaîne érige et vend son standard
Partout les mêmes enseignes à coups de triques
Exhibent leurs moches et fiers étendards

Défendue par une horde d'affiches
Une armée de commerces agresse et bataille
Un hymne un slogan dans les cœurs se fichent
Et la volonté est blessée d'entailles

Allusion perpétuelle au pur bonheur
Communication comme unique action
L'illusion matérielle est beau leurre
Un traquenard de voleurs en faction

Ânes en peine ou bien plutôt âmes en panne
Un flot d'humains se rue dans les rayons
Chaque jour des gens très bien se trépanent
A la merci du moindre échantillon

Une flopée de mornes lampadaires
Accentue ce non-sens territorial
Dés lors comment n'être pas lapidaire
Et à la limite inquisitorial
Un espace en voie de disparition
Les centres commerciaux uniformisent
Après tout ils n'ont d'autres ambition
Que d'empocher au plus vite la mise

Un paysage rayé de ratures
Inesthétisme accentué à l'extrême
Édification d'anarchitectures
En mauvais goût nous n'avons que la crème...

 

5) Une seconde vidéo de live : SAPERLIPOPETTE !11ème et dernière chanson de mon concert au Festiv'Art au Cellier le 31 mai 2014 au profit des enfants du Sénégal.http://youtu.be/Nppnzg1Ylj0

SA !
PER !
LI !
SAPERLIPOPETTE !

6) Un second jeu de mots : Fumer pue

fumer,puer,tuer,fumer tue,odeur,tabac,francois ville, jeu de mots

7) Un second poème :

Anesthésie

Que faire que dire que dalle
Une jeunesse sans idéal

Anesthésie générale
Le peuple français dort
Lobotomie fatale
Il se réveillera mort
Tous se plaignent aucun ne bouge
Les cons règnent et je vois rouge

La jeunesse se morfond
Achète les disques des boys band
Devant des sitcoms à la con
Aucune réaction elle glande

Où sont passés
Les révoltés de 20 ans?
Où sont passées
Les grandes idées de changement?

Les rebelles sont marginaux
Bourgeois fils à papa
Jusqu'à ce qu'ils trouvent un boulot
A 3 000 Euros par mois

Partager cet article

Repost 0
Published by francoisville
commenter cet article

commentaires