Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Quand on arrive en VILLE, en Francois VILLE
  • Quand on arrive en VILLE, en Francois VILLE
  • : Les Musiques éclectiques, les Jeux de Mots pour être beaux, les fabluleux Poèmes, les jolies Photos et les Nouvelles pas belles de Francois Ville
  • Contact

Archives

31 août 2014 7 31 /08 /août /2014 08:18

amour,drogue,t-shirt,francois ville,humour,poesie,jeux de mots,chanson,poème,musique,photo

Comment se crée une de mes chansons ?

Voici par exemple l'histoire de DROGUE DURE, résumée en 3 étapes.

Episode 1 : les paroles

Au commencement il y a le verbe, le texte, c'est-à-dire en fait le poème car quand j'écris je ne sais pas encore si je trouverais un jour une musique adéquate...
Il est plus "facile" pour moi d'écrire des paroles, car je maîtrise le processus, il suffit que je réfléchisse... Un poème comme celui-ci c'est peut-être 8h de boulot, en général pendant les heures de cours de lycée ou de fac, pour lutter contre l'ennui... Je ne séchais pas les cours mais quand ceux-ci étaient sans intérêt, j'en profitais.
Par contre la musique, je ne le maîtrise pas, je suis totalement dépendant de l'inspiration, celle qui jaillit des doigts sans passer par la case cerveau ! Aussi plaisant qu'incertain...
Au final j'ai plus de textes que de musiques et certains poèmes ne trouveront sans doute jamais leur partenaire mélodique.

Je disais donc épisode 1, le texte, l'un de mes préférés de mon point de vue égoïste, égocentrique et narcissique :

Drogue dure

Infernal chacun de nous est drogué,
Prisonnier mental d'un désir vital :
Combler un degré du vide abyssal
Qui s'installe sans la moindre pitié.

La pire drogue a le doux nom d'amour,
Elle assure sans commune mesure,
Sans détour elle bouffe à toute allure
La raison pure de ceux qui sont pour.

Au plus jeune âge naît la dépendance,
La carence s'étire en noir nuage,
Monstre hideux au visage de naufrage
Sur un rivage de désespérance.

Nul besoin d'y goûter pour être accroc,
Ardemment voulu, l'amour à l'insu
Dans le cerveau s'insinue comme un flux,
Un reflux jaillissant à fleur de peau.

L'amour ne tue jamais par overdose
Mais le manque étincelant nous déchire,
Cause la douleur impossible à fuir,
Et il n'est d'élixir qu'à l'eau de prose.

Cupidon du ciel décoche ses flèches,
Seringues fraîches, fixs aux effets flashs,
L'émotion palpite le cœur se lâche,
Lèche et s'attache au poison sur la brèche.

Quand dans ses bras belle Vénus nous berce,
Que la substance amour hante les sens,
Déverse de l'ivresse en délivrance,
La jouissance des frissons nous transperce.

La passion nous drague dur, quelle crack!
Le bon sens bivouaque quand l'amour pique,
Jamais l'être ne se désintoxique
Et l'esprit pratique en devient patraque...

--------------------------------------------------------------------

Episode 2 : la musique de DROGUE DURE

L'écriture de DROGUE DURE est terminée mais, comme pour tous mes textes, je ne cherche pas à lui composer une musique sur mesure car j'en suis tout bonnement incapable. Pour l'instant c'est un poème et c'est déjà pas mal.
Cependant et parallèlement je gratouille ma guitare régulièrement, sans réfléchir, laissant courir mes doigts selon l'inspiration.
Le tout pour moi est donc de détecter le moment où je joue quelque chose qui sonne bien et original à mes oreilles, et de parvenir à le maîtriser.
Pour cela je dois jouer et rejouer ce même riff des centaines de fois, pour le mémoriser (l'inspiration est fugace !) et l'améliorer, le compléter ou lui enlever des notes ci-besoin, lui ajouter du feeling car bien souvent mon jeu est maladroit et mal assuré au début.

C'est un pur moment magique de création et de récréation, l'instant que je préfère dans tout le processus de composition d'une chanson. Que du plaisir !

Un riff c'est bien mais deux ou trois, avec des cassures de rythme, c'est mieux pour construire un morceau digne de ce nom.
Alors soit je complète mon air de guitare avec d'autres isolés que j'ai trouvés auparavant sans parvenir à les assembler jusque là, soit j'essaie de broder directement à partir du riff que je viens d'inventer.
C'est une partie plus laborieuse et donc moins fun. Le risque d'échec est relativement élevé. Je dois faire appel à l'inspiration mais aussi à l'expérience acquise au fil des années. C'est beaucoup de concentration, au point parfois de parvenir à un état de légère transe. Et ce sans prise de substance légale ou illégale !

Pour DROGUE DURE j'ai trouvé en premier le riff que vous entendez sur les couplets et j'ai passé du temps à créer la musique du refrain, d'autant que c'est une façon de jouer atypique pour ma part, en arpèges un peu bizarres et en ternaire (le rythme de la valse).

Une fois que j'ai deux ou trois riffs assemblés qui peuvent constituer dignement l'ossature d'une chanson, je compulse mon cahier de textes, de poèmes, pour tenter d'en trouver un qui colle à l'ambiance.
Pour cette musique ce fut DROGUE DURE. En général j'ai toujours un poème qui convient car j'écris plus de paroles que de musiques. J'ai du stock pour éviter toute pénurie.
Il faut que le texte corresponde avec la mélodie, que ce soit au niveau du thème (drôle, triste,...) mais aussi quant à la longueur des vers et au rythme propre des mots.
Je cherche également quel sera le refrain, si ce sera un couplet entier ou juste un mot. Dans tous les cas il faut que ce refrain reste dans la tête car c'est comme ça que j'aime les chansons.
Il est inconcevable de rater cette étape du refrain, c'est la plus cruciale !

Un poème et une musique se marient pour devenir une chanson. Quand ce mariage fonctionne c'est un autre moment magique qui me procure un énorme plaisir.

Pour l'instant je vous laisse écouter la musique de DROGUE DURE, sans les paroles. Vous pouvez maintenant vous amuser à imaginer comment j'ai chanté dessus... http://youtu.be/SFXYEF64ysY

 

--------------------------------------------------------------------

Episode 3 : Poème + Musique = chanson !

J'ai le texte et la musique de DROGUE DURE, vient donc ensuite l'étape de l'enregistrement et des arrangements. J'ajoute alors de la basse, de la batterie, d'autres guitares, des choeurs,...
C'est une étape très créative et spontanée, donc aussi très plaisante. Je ne réfléchis pas à l'avance, j'improvise totalement.
Le risque est de gâcher le morceau, de le dénaturer, d'en faire trop.

L'enregistrement suppose de jouer et chanter parfaitement pour que ce soit carré et juste. Ce n'est jamais tout à fait le cas et c'est par conséquent un processus long et difficile pour moi, surtout pour le chant. Je sais écrire et composer mais je pêche dans l'interprétation.

Puis il faut mixer tout ça pour que le rendu soit agréable à l'écoute. J'aime le mixage mais je ne suis pas doué du tout et je ne m'en rends pas compte. De mauvaises oreilles sans doute ou alors je suis trop facilement content de ce que je fais...
Ce sont les auditeurs qui me critiquent, et pas toujours avec tact. Après 10 ans d'efforts non récompensés, je crois que mon incompétence est avérée et définitive, malgré quelques progrès dus à de bons conseils et du meilleur matériel.

Pour DROGUE DURE j'ai heureusement collaboré avec Gabe, qui est bien meilleur que moi en mixage et qui m'a gentiment proposé ses services d'ingénieur du son. On ne se connaît pas, notre travail s'effectue au travers d'Internet. Vive le Web !

Le Net me permet d'ailleurs de diffuser mes créations, de les proposer au plus grand nombre. J'utilise bien-sûr les réseaux sociaux mais aussi les blogs et les forums. C'est un gros travail, très chronophage, mais indispensable.
A quoi bon m'exprimer artistiquement si personne ne peut écouter ?
Je dois faire face à la concurrence car nous sommes des centaines de milliers à désirer la même chose, à vouloir partager avec le public le fruit de notre passion.
Pourquoi l'internaute m'écouterait moi plutôt qu'un autre, comment le fidéliser ? Voilà toute la difficulté...

Donc voilà, après avoir découvert les paroles puis l'accompagnement, vous pouvez maintenant écouter le résultat final, la chanson DROGUE DURE dans son ensemble : paroles + musique + arrangements + mixage : http://youtu.be/2eTy_9NYtn4

Qu'en pensez-vous ?

 

Pour DROGUE DURE il n'y a que trois épisodes. On pourrait imaginer la suite, une version live, un clip,... Des idées à ce sujet ?

Repost 0
13 avril 2014 7 13 /04 /avril /2014 21:51

Bon sang je n'arrive plus à publier tous les jours, faudrait que j'arrive à le faire au moins une fois par semaine...

Depuis la dernière fois je me suis fendu d'un vrai clip pour ma chanson DATE LIMITE ! Pas évident vu que je m'auto-filme avec un appareil photo, sans me voir ! Vous aimez quand même ?

Ce morceau va passer sur la Grosse Radio dans l'émission le Gromix car les auditeurs et le Gromité ont chacun voté à plus de 70% (limite d'acceptation) pour que ce soit le cas !

 

J'ai aussi écrit quelques jeux de mots. Lequel est votre préféré ?

haïr, ciel, s o s, Jeux de Mots, dieu, Francois Ville, aide, fiel, aide-toi et le ciel t'aidera, secours

HAIS-toi et le FIEL t'aidera

artiste, art, artistique, Jeux de Mots, or, Francois Ville, oeuvre, chef d'oeuvre, ire, ère

L'ère n'est pas a l'ire car l'art est en or

 

sexe, Jeux de Mots, bonheur, Francois Ville, noir désir, amour, bertrand cantat, en route pour la joie, rut, joie

En RUT pour la joie

ménopause, copain, copains d'avant, passé, Jeux de Mots, vieux, Francois Ville, coquin, avant, andropause

Inscrit sur COQUINS d'avant

vie, vitupère, optimiste, Jeux de Mots, Francois Ville, colère, grognon, pessimiste, râleur, perte

Vitupère mais la VIE TU PERDS

artiste, Jeux de Mots, musicien, vivre, Francois Ville, violon, pisse, argent, instrument, musique

Vivre de sa musique ? Autant pisser dans un violon...

Jeux de Mots, Francois Ville, arrêt de bus, car, bus, arrêt, station, transport en commun, busway, amour

Arrêt de PUCE

bander, danseuse, érection, Jeux de Mots, ronde, Francois Ville, sarabande, sarah, danse, musique

Viens danser, la Sarah bande ?!

puce, rendez-vous, Jeux de Mots, saut, maison, Francois Ville, saut de puce, résidence, habitat, drague

Viens, j'habite a un saut de BUS

en route mauvaise troupe, mauvais, Jeux de Mots, Francois Ville, troupe, croupe, proverbe, rut, expression, route

En RUT mauvaise CROUPE

procès, justice, juge, procédure, administration, francois ville, jeux de mots, tribunal, avocat, prison

Les PROCES DURENT trop par trop de PROCEDURES

-------------------------------------------------------------- 

Un poème m'est venu un soir, m'empêchant de dormir :

LE TAON

L'étang s'étend,
Le Taon, Satan,
Se tend, attend
Le temps du sang.

Comptant longtemps
Et tant et tant,
Le Taon distant
Se sent 100 ans.

Tentant passant,
Le Taon l'entend,
Pan ! Se détend
En un instant.

Quittant l'étang,
Partant content,
Le Taon pourtant
Se sent absent.

--------------------------------------------------------------

Un autre soir, rebelote, cette phrase m'est venue :

Tu désirais de l'attention, câlins, douceur, affection,
Tu n'as eu que la tension, catin, douleur, infection.

--------------------------------------------------------------

Si François Hollande avait utilisé la  marque de casque Airoh, le magazine Closer aurait-il lancé une rumeur ayraunnée ?

--------------------------------------------------------------

Question :

Pourquoi le volume des klaxons est-il proportionnel à la taille des véhicules ? Autrement dit pourquoi ce sont les plus faibles et fragiles sur la route qui peuvent le moins se faire entendre en cas de danger ? Est-ce freudien ?

--------------------------------------------------------------

A la réflexion, quand je pense devant mon miroir, celui-ci y réfléchit à deux fois avant de renvoyer mon image.

--------------------------------------------------------------Quand on l'embête, un dauphin fait-il le dos gros ?

--------------------------------------------------------------

Et voilà, la suite au prochain épisode. Merci à tous ceux qui me suivent !

 

Repost 0
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 21:14

  Francois Ville,jeux de mots,musique,chanson,paroles,clip,poésie,rock,metal,hardcore,chanson française,texte,live,concert,vidéo,colorant,conservateur,consommation,Consommatrices,cœur,date,Denrée,don,déchets,efforts,Elles,Juan,limite,masse,mûr,Naturel,procès,Périmé,périssable,lasses,Ville,D.L.U,D.L.C,DLU,DLC,péremption,date limite,amour,relation,couple,humour,rupture,saint-valentin,love,poubelle,bio,rencontre,meetic,célibataire,célibat,câlin,caresse,speed-dating,âme-soeur

Quelle est la DATE LIMITE de l'Amour ? Réponse en Musique : http://youtu.be/11WRwVRJSno

J'ai eu une adolescence tourmentée par les affres de l'Amour. Je le recherchais mais je n'osais pas avec celles que je désirais ou mes expériences se révélaient des fiascos avec celles que je ne désirais pas mais qui voulaient bien de moi...

Ces relations ne duraient jamais très longtemps et j'ai fait le parallèle entre moi et un vulgaire produit de consommation avec sa date limite d'utilisation, de consommation, d'utilisation optimale ou que sais-je encore !

Il me fallait bien exorciser cette situation dramatique en chanson, puisque c'est mon mode d'expression. Avec humour toutefois pour enlever un peu de poids à ce sujet pathétique.



Date limite

Périmé au bout de deux mois
Je dépasse la date limite
Denrée périssable je crois
Que c'est pour ça qu'elles me quittent

Certains se conservent mieux
Alors que d'autres pas encore
N'est pas Don Juan qui veut
Il faut le don et des efforts

Catégorie autres déchets
La consommation de masse
Fait de moi ce qu'il te plaît
Tu veux tu m'as tu te lasses

Pourtant je suis sans colorant
Et sans conservateur
Naturel à 100%
Et très bon pour le cœur

Même livré à domicile
Elles me jettent sans autres procès
Consommatrices difficiles
Je suis trop mûr ou pas assez

Repost 0
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 20:39
 
La plus Belle Chanson d'Amour ?

Je livre ici mon tout dernier morceau, mixé ce week-end : JE RETIENDRAI : http://youtu.be/JJfuwW8Mc08
Il sera remixé par un pro plus tard.
 

Francois Ville,jeux de mots,musique,chanson,paroles,clip,poésie,rock,metal,hardcore,chanson française,texte,live,concert,vidéo,amour,mots,lèvres,monotonie,je retiendrai,parfum,peau,fleur,mélancolie,regard,reflet,mépris,indifférence,joie,inconnue,délicieuse,éphémère,nuit,nuit blanche,caresse,passé,corps,meurtri,douceur,manque,baiser,enivrante,liqueur,âme,mélopée,lancinante,mélodie,bonheur,céleste,absente,coeur,mesure,haïr,essentiel,fioriture,sourire,beau,nous


Je retiendrai

Quand les je t'aime ne seront que des mots
A nos lèvres scellées de monotonie
Je retiendrai le parfum de ta peau
Comme une fleur appelée mélancolie

Quand nos regards ne refléteront plus
Que le mépris ou pire l'indifférence
Je retiendrai toutes ces joies inconnues
Délicieuses éphémères en ces nuits blanches

Quand nos caresses ne seront que passé
A nos corps meurtris du manque de douceur
Je retiendrai chacun de nos baisers
Comme la plus enivrante des fortes liqueurs

Quand nos âmes seront de nouveau distinctes
Loin de nous les mélopées lancinantes
Je retiendrai la mélodie succincte
Musique du bonheur céleste mais absente

Quand nos coeurs ne battront plus en mesure
Que tu auras compris qu'il faut me haïr
Je retiendrai l'essentiel les fioritures
Tout de nous et le plus beau de tes sourires

François Ville à Nantes
Repost 0