Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Quand on arrive en VILLE, en Francois VILLE
  • Quand on arrive en VILLE, en Francois VILLE
  • : Les Musiques éclectiques, les Jeux de Mots pour être beaux, les fabluleux Poèmes, les jolies Photos et les Nouvelles pas belles de Francois Ville
  • Contact

Archives

12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 09:07

Salut chers lecteurs !

 

Cette semaine fut assez tranquille pour moi si ce n'est une résection apicale (joli terme médical pour ne pas dire brutalement perçage de gencive avec une perceuse pour curer une infection sous une couronne) lundi et un beau concert d'Emilie Simon mercredi dans la salle Stereolux à Nantes.

 

Voici mes oeuvres des 7 derniers jours :

 

1) Son homme qui la quitte, la mer c'est son malheur - (Photo Francois Ville / paroles Renaud).

trinité sur mer, femme, marinière, océan, mer, mélancolie, renaud

2) La 9ème chanson en video de mon concert au Festiv'Art au Cellier le 31 mai 2014 au profit des enfants du Sénégal, BARBE A PAPA : http://youtu.be/pmAKsGmaPdY
Super ambiance !
Un grand merci à l'Association Christalle et Maimouna Pageau pour m'avoir invité, à Sylvain et Delphine pour la vidéo, au groupe Lula pour le son et la bonne musique, Bearded Babies pour les excellentes reprises, à tous les exposants et bien-sûr aux amis et au public venu nombreux faire la fête !

Barbe à papa

Je veux une barbe à Papa
Et pas celle de Pépé
Sinon je fais pipi
Mais pas dans le popo
Sur le tapis de la toto
La toto de la Tata
Qui a des lolos des titis
Qui plaisent à Tonton
Qui est un sacré coco
Mais un coco cocu
Qui joue du dada
Quand Tata fait dodo
Avec le gros dodu
Le dodu qui est tout doux
Quand tonton a su ça
Tonton s'est tut c'est tout
Pour que je répète pas tout
Je veux une barbe à papa

paroles écrites avec Frédéric Stéfanowicz

3) Un jeu de mots, pour ceux qui ont toujours les mains dans les proches ?

mains dans les poches, proche, proches, texte-style, jeux de mots, francois ville

4) Et pour terminer un poème :

Amour psychédélique

Je regarde les effluves de ton plaisir
Dans un délire parfumé d'excitation,
Vision olfactive telle une incitation,
Une citation de l'ire intime des lyres.

Je touche du doigt la charnelle mélodie,
Le bruit de ton désir, ébauche de débauche,
De droite à gauche les sons palpés se chevauchent,
Émis et gémis dans une lente élégie.

Je goûte les couleurs diaprées de tes penchants
En étalon au talent étalé en long,
La faim au ventre et l'estomac dans les talons,
Je déguste ton rubicond bonheur latent.

J'écoute les saveurs de ton corps de femme,
Symphonie sucrée salée, sacrée en secret,
Et à trop entendre l'ineffable fumet,
Je te prie et sollicite un supplément, Dame!

Je hume en possédé ta douceur veloutée,
La fermeté de ta peau cédée à mon flaire,
Le satiné des bas racés que tu libères,
Et le chaud de tes jambes ainsi débarrassées.

Les cinq sens en fusion dans un fou artistique,
A nous deux, vice-champions et champions du vice,
Nous, magnifiques épicuriens entrés en lice,
Jouons sans décence à l'amour psychédélique...

 

Bon dimanche et bonne semaine à tous !

Partager cet article

Repost 0
Published by francoisville
commenter cet article

commentaires